introduction

C’est quoi un texte optimisé SEO ou comment bien écrire pour le web ?

Page d'accueil > Blog > Améliorer votre référencement

Un texte optimisé SEO est un article rédigé pour répondre aux standards des moteurs de recherche dont il existe une liste de critères à respecter pour paraître pertinent sur un sujet. Optimiser vos articles et bien écrire pour le web déterminera si Google proposera ou non votre page aux visiteurs en fonction de leur intention de recherche. Il est donc essentiel de connaître les principaux critères afin de créer du contenu efficace en termes de référencement naturel.

Choisir le sujet de votre article, la requête principale et les requêtes secondaires.

La première étape sera de définir le sujet de votre page et en fonction de définir la requête principale sur laquelle vous souhaitez apparaître ainsi qu’une liste de requêtes secondaires et de mots afin d’étoffer votre champ lexical au maximum. Cette première étape est essentielle afin de rédiger un article efficace et dépendra de plusieurs critères dont le nombre de recherche et la concurrence sur votre thématique. Je vous propose un article plus complet pour cette partie qui mérite d’être développée : bien choisir vos mots-clés pour le référencement google.

Une bonne structure pour rédiger un article sur internet.

Avant toute chose, même s’il est important de respecter les normes des moteurs de recherche, vos lecteurs sont humains et vous écrivez pour eux avant tout! Votre but principal est de répondre à leurs intentions de recherche et ce de manière concise et précise sinon vos lecteurs continueront leurs recherches sur d’autres sites concurrents. Un classique est de découper son article en plusieurs parties répondant chacune à une partie précise souvent sous la forme d’une question qu’un internaute sera susceptible de taper sur un moteur de recherche.

Points clés

Les points-clés de votre page pour les moteurs de recherche.

Les points qui vont être scrutés en premier par les moteurs de recherches seront le title, le titre principal H1 et le titre secondaire H2.

Les titres de la page sont représentés sous la forme de balise Hn, le chiffre correspond à son niveau d’importance dans l’article et il peut y en avoir plusieurs de chaque type même si le plus souvent il n’y aura qu’un seul titre H1 et un seul titre H2 dans une page. Si votre article est bien construit, on pourra comprendre le contenu de l’article en ne lisant que les titres de votre page.

Le title

Le title de votre page.

Le title est le texte qui apparaît sur l’onglet de votre page dans le navigateur. Title html d'une page web Au niveau du code c’est une balise comme ceci :
<title>Bien choisir ses mots-clés pour le référencement sur Google | TomWeb</title>
Il en faut une par page dans la partie head de votre page, c’est cette expression qui sera la phrase principale qui apparaîtra dans les résultats de recherche Google d’où son intérêt majeur dans le référencement naturel.

Votre requête principale doit apparaître dans le title de votre page et idéalement il fera entre 7 et 10 mots maximum de long sans compter les mots de liaison.

titres principaux

Le titre principal de la page H1 et le titre secondaire H2.

Le titre principal de la page H1 et le titre secondaire H2 sont es deux titres principaux de votre page, généralement un seul H1 et un seul H2 pour une page mais ce n’est pas une règle universelle, il peut y en avoir plusieurs si c’est pertinent dans la cohérence d’une page. Il se situe le plus souvent en haut de la page comme ici sous forme d’introduction. Titres principaux html Le titre principal peut être la même phrase que le title de la page mais pas forcément, généralement le titre H1 n’est pas trop long et inclus la requête principale de la page.

Le H2 peut comporter entre 200 et 400 mots et servir de paragraphe d’introduction, il doit généralement aussi contenir la requête principale et une partie des expressions relevant du champ lexical de la thématique afin de mettre en valeur la pertinence de la page sur le sujet.

L'url

L'url de votre page doit être lisible.

L’url est également un élément intéressant de votre page à ne pas négliger. Il doit être lisible pour le visiteur afin qu’il sache simplement où il se situe dans le site.
Une architecture classique du type : nomdusite.fr/blog/catégorie/titre-de-l-article est souvent utilisée.

L’url sera lue par Google et lui permettra également de savoir de quoi votre article parle, à noter que les espaces seront des tirets et que généralement on évitera les majuscules et les caractères spéciaux même si ce n’est pas formellement interdit.

sous-titres

Les sous-titres H3 et Hn.

Les autres parties de votre article seront généralement constituées d’un sous-titre H3 répondant à une question possible d’un internaute sur le sujet que vous aurez listés récemment de votre article suivant d’un paragraphe répondant à cette question en utilisant du vocabulaire du champ lexical du sujet.

TEXTE GRAS

Ajouter des parties de textes en gras dans les paragraphes.

Il est conseillé d’ajouter du texte en gras pour souligner certaines expressions et parties intéressantes de votre article. Vous pouvez le faire directement dans votre éditeur de texte ou en ajoutant des balises <strong></strong> autour du texte à mettre en avant.

Une bonne proportion est une expression en gras pour 100 mots environ.
On notera également qu’il est fortement déconseillé de mettre du texte en gras dans un des textes Hn qui sont déjà mis en évidence aux yeux de Google et des lecteurs.

Longueur

Quelle longueur pour un bon article web?

L’essentiel est que l’article réponde le mieux possible au sujet et soit agréable au possible à lire pour les internautes sans trop en rajouter. Cependant en fonction de la concurrence plus votre article est long et complet, plus vous aurez de chance d'apparaître dans les résultats de recherche.

En moyenne 1000 mots est une base correcte pour un article standard, un peu moins pour un sujet simple ou une page produit peut suffire s’il y a peu de concurrence sur le sujet.

Pour les articles longs et complets, il n’y a pas de limite mais si l’article est vraiment long, il est conseillé de l'aérer et de créer un sommaire ou un résumé pour que les lecteurs trouvent rapidement ce qu’il recherche et ne parte pas directement vers un autre site.

Images

Les illustrations et images de votre page.

Les images de votre page seront également lues par le Googlebot afin de les faire apparaître dans Google images. Afin que ces images puissent être référencées il faudra renseigner précisément l’attribut alt de la balise img de ces images.

Si vous utilisez des images libres de droit ou qui n’ont pas vocation à être référencées, il suffira de laisser l’attribut alt vide.

Si vous n’êtes pas sûr de les avoir renseignés vous pouvez effectuer un clic droit sur une image sur votre site puis « inspecter », vous verrez apparaître l’inspecteur de votre navigateur et la balise html de votre image où vous verrez si l’attribut alt est renseigné ou non.

Pour le renseigner vous avez généralement une option sur les images dans votre éditeur d’article sinon demandez à votre webmaster.

Méta-description

La méta description de votre article.

La méta description correspond à la description de votre article qui sera affiché dans les résultats de recherche en dessous de votre title.

Si elle n’est pas renseignée, Google prendra des parties de votre article pour en faire un résumé à sa sauce, ce qui pourra être le cas même si vous l’avez renseignée vous-même si Google estime que son résumé est plus pertinent pour répondre à la demande de l’internaute.

Pour intégrer la méta description, c’est une balise dans le head de votre page comme ceci :
<meta name="description" content="Le texte résumé de votre page pour donner envie de lire votre article. ">

La méta description incite les internautes à cliquer sur votre site plutôt qu’un autre dans les résultats de recherche Google. C’est un point à améliorer si votre page est bien classée dans les résultats mais que les internautes ne cliquent pas sur votre site. Vous pourrez avoir ces informations dans la Google Search Console où vous pouvez suivre le positionnement de votre site sous la mention CTR. Exemple méta description

Niveau longueur, il est conseillé d’avoir un sens pertinent dans les premiers 160 caractères de votre méta description, espaces compris. La description peut être plus longue, 200 à 300 caractères mais souvent la suite est plutôt un arrangement choisi par Google que votre description complète.

résumé

Résumé

Écrire un article optimisé Google c’est bien, un article intéressant pour le lecteur c’est mieux !

  • Title de votre page, 7 à 10 mots hors mots de liaisons comprenant la requête cible principale de la page.
  • H1 assez court, peut être identique au title ou y intégrer un synonyme de la requête principale.
  • Un H2 de 200 à 400 mots qui servira d’introduction à l’article.
  • Choisissez une url simple et lisible pour l’internaute afin qu’il comprenne simplement où il se situe.
  • Etoffer au maximum votre champ lexical sur le sujet, vous pouvez utiliser le site 1.fr pour améliorer ce point.
  • Une longueur de 1000 mots est une moyenne, plus en fonction du sujet et de la concurrence sur la thématique.
  • Il est fortement déconseillé de tenter d’abuser du Google bot.
  • Il n’y a pas de règles universelles en SEO, il vous faudra suivre le positionnement de votre page afin de l’améliorer.