Conseils pour bien choisir ses mots-clés, les plus pertinents et à fort potentiel pour votre référencement naturel

TomWeb > Optimiser son référencement naturel > Conseils pour bien choisir ses mots-clés, les plus pertinents et à fort potentiel pour votre référencement naturel

Un des grands intérêts d’avoir un site web est de pouvoir optimiser son contenu et son architecture pour le référencement naturel sur Google, ce qu’on appelle le SEO pour Search Engine Optimization. Si vous n’êtes pas familiarisé avec ce terme c’est simplement comment et pourquoi Google choisira un site plutôt qu’un autre pour apparaître dans les SERP (résultats de recherche). La première étape pour optimiser sa page est de bien choisir ses mots-clés.

Ces résultats apparaissent après d’éventuelles annonces ou contenus sponsorisés, d’où l’intérêt des publicités adwords, mais qui pour le coup sont payantes alors que les résultats naturels ne le sont pas, du moins directement. Car apparaître « gratuitement » dans le top des recherches sur Google est un genre de Graal  et certaines entreprises mettent beaucoup de moyens pour y accéder surtout sur des mots clés à fort potentiel. Pour ces recherches clairement c’est bien souvent « impossible » d’aller chercher les premières positions sans stratégie très lourde et onéreuse. Il vous faudra donc cibler vos objectifs de manière réaliste en fonction de vos moyens et de la notoriété de votre site afin d’améliorer votre positionnement sur Google.

Choisir des mots-clés qui correspondent à votre page : une page égale une requête principale

Chacune de vos pages doit répondre à une problématique claire pour le visiteur, à un besoin ciblé. Ici par exemple, vous venez chercher des conseils pour bien choisir vos mots clés pour créer le contenu de vos pages. Sur un site e-commerce vous trouverez une page par produit vendu, suivant ce dont vous avez besoin, avec une description de ce dit produit. On n’imaginerait pas trouver sur une même page une recette de cuisine et le plan de démontage d’un moteur hydraulique par exemple, çà n’aurait clairement pas de sens !

Si le besoin auquel répond votre page, n’est pas clair, vous apparaîtrez simplement pas dans les résultats de recherche car Google ne saura pas de quoi vous parlez et ne prendra pas le risque de proposer un contenu non pertinent. Son travail c’est, le plus rapidement possible, de comprendre le besoin du visiteur et de lui fournir les meilleurs résultats.

Pour résumer, si vous souhaitez écrire un article pour le web, vous devez déterminer à quel besoin/question il répond et en déterminer la requête principale qu’un utilisateur écrira sur le moteur de recherche quand il recherchera de l’information sur ce sujet.

Comment trouver vos mots-clés? Faites une recherche sur Google

Le premier axe de réflexion à ce sujet est bien souvent de vous poser la question directement ou à des personnes de votre entourage. De quelle manière je rechercherai sur Google pour trouver ce que je veux mettre en avant ? En partant de cette idée vous pouvez vous confectionner une première liste de mots et d’expressions répondant au sujet principal de votre page. N’essayez pas de chercher trop compliqué non plus, généralement les mots les plus simples sont les plus recherchés. D’ailleurs évitez le jargon trop technique à moins que votre thématique ne le requiert si vous voulez que des personnes novices dans votre domaine puissent vous trouvez également.

Ensuite avec cette liste de mots il faut vérifier que Google comprenne bien vos intentions. Pour ce faire, rien de plus simple, demandez-lui ! Recherchez les mots que vous avez sélectionné au préalable un par un et regardez ce que Google en ressort. Si cela répond bien à votre sujet, c’est tout bon! De plus les titres des résultats proposés pourront également vous inspirer de nouveaux mots ou expressions auxquels vous n’avez peut-être pas encore pensé.

Ici je vais prendre un exemple simple, une petite boutique de safran. Je recherche donc sur le moteur de recherche ma requête « vente de safran » qui me parait pertinente dans mon cas. Voici le résultat de la recherche :

Résultat de rechercher Google - haut de page

Google comprend donc bien ce que je cherche, c’est positif. On note également qu’il y a de la  publicité, second point positif. Des entreprises sont prêtes à payer pour être visible sur cette requête. On peut en conclure qu’ils arrivent à vendre leurs produits grâce à ces mots-clés. C’est donc tout bon pour notre boutique en ligne.

Les recherches associées ou related searches

Une autre ressource intéressante sur la page de recherche est située tout en bas de page. Vous trouverez ce qu’on appelle les recherches associés. C’est une sélection de mots choisis par Google qui sont connexes à votre recherche de départ et souvent assez recherchés par les internautes. Ils constituent donc pour vous une excellente source d’inspiration pour ajouter des termes à votre liste de mots-clés. Voici le résultat, toujours pour mon exemple sur le safran :

Suggestions Google

Ce sont donc bien des suggestions en rapport à ma recherche. Elles peuvent vous guider vers les bons mots-clés si votre choix de base n’était pas le plus pertinent mais elles vous permettent également de connaitre certaines informations/questions que les internautes recherchent en rapport à votre thématique. A partir de là vous pouvez vous en inspirez pour répondre aux attentes des visiteurs potentiels, alimenter le champ lexical de votre sujet, créer de nouveaux paragraphes dans vos articles.

Les suggestions de recherche ou Google suggest

Comme leurs noms l’indique lorsque vous tapez votre recherche sur le moteur de recherche. Google vous proposent des résultats connexes qui ne sont pas tout à fait les mêmes que ceux des related searches même si certains résultats peuvent se retrouver dans les deux. Ici aussi c’est une bonne source d’inspiration pour trouver encore plus d’expressions recherchés par les internautes. L’illustration de mon exemple :

Voilà encore de quoi alimenter votre liste de mots-clés.

D’autres outils peuvent vous aider

Il existe tout un tas d’outils très performants mais payants qui peuvent vous aider dans votre quête. Voici la liste de ceux que moi j’utilise de mon côté mais ils en existent bien d’autres. D’ailleurs ils ne se limiteront pas à vous guider dans le choix de vos mots-clés mais iront beaucoup plus loin comme étudier la concurrence, etc.

Yooda Insight
SEMrush

Trouver les mots clés les plus recherchés.

Maintenant que vous avez au moins une idée à ce stade des mots-clés sur lesquelles vous voulez que votre page apparaisse. Il va être intéressant de connaitre le nombre de recherches par mois sur Google de ces requêtes afin de déterminer s’il y a un potentiel. C’est à dire combien d’internautes par mois recherchent ces mots-là. Le but ici est que des visiteurs trouvent votre site web donc une requête loufoque, même en étant premier n’a strictement aucun intérêt. Pour ce faire un outil puissant et gratuit existe Google keyword planner.

Un petit visuel des résultats qui en ressortent dans notre exemple :

exemple google keywordplanner

On a ici, la requête cible ainsi que d’autres en rapport. Pour chacune Google nous donne une estimation du nombre de recherche par mois, une note de concurrence (faible, moyenne ou élevée), en rapport uniquement avec la publicité donc peu pertinente ici, ainsi qu’une fourchette de prix pour le clic via l’ads, c’est d’ailleurs l’utilité principale de cet outil à la base.

Ici on va vouloir garder les mots suffisamment recherchés, plus de 1k recherches par mois c’est intéressant généralement. Bien sûr dans certains cas des recherches plus marginales peuvent être intéressantes également, voire plus, tout dépend de votre secteur d’activité, si votre activité est saisonnière etc.

Étudier la concurrence afin de bien choisir ces mots-clés

Vous devez à cette étape avoir une liste de mots-clés intéressants pour votre page. Il vous reste maintenant à déterminer lesquels sont vraiment adaptés à votre site. Pour ce faire, pour chacun des mots, il va falloir étudier la concurrence et lister les premiers sites présents sur les mots-clés ciblés. Des outils permettent de le faire automatiquement comme Yooda Insight mais sinon vous pouvez tout à fait rechercher la requête directement sur Google. La question que vous devez vous poser ensuite :

Etes-vous en mesure de concurrencer ces sites ?

Si ce sont des sites avec un budget démesuré comparé au votre, comme une grosse marque, avec une notoriété et une ancienneté plus importante que vous. Ça ne sera probablement pas possible même en optimisant vraiment votre référencement, dites-vous bien qu’ils le font également. Cibler une requête trop concurrentielle avec des sites d’autorité déjà placés ne sera qu’une perte de temps en général. Dans ce cas préférez une requête moins concurrentielle dans votre liste de mots-clés même si elle est moins souvent recherchée. L’objectif est de pouvoir vous placer en première page sur les mots-clés choisis, à vous de déterminer sur lesquels cela est possible suivant la popularité de votre site web. Ressortez ici la requête qui sera l’objectif de votre page en terme de positionnement.

Utiliser vos mots clés secondaires

Il est capital de bien choisir la requête principale ciblée pour sa page web et en faisant ce travail, en passant par les étapes ci-dessus, vous avez sans doute maintenant tout une liste de mots-clés ou d’expressions en rapport. Toutes ces requêtes seront vont mots-clés secondaires pour votre page. Vous pouvez vous en servir en les parsèment dans le texte de votre article et ainsi alimenter votre champ lexical.

Intégrer votre champ lexical et la longue traîne

Pour alimenter le contenu de votre page. Vous pouvez également répondre à des points précis que vos visiteurs pourront se poser souvent sous forme de questions mais pas nécessairement. Garder en tête également d’utiliser au maximum le champ lexical de votre thématique. Cela permettra à Google de comprendre que votre article est précis et pertinent sur votre sujet et que vous savez de quoi vous parlez.

Le fait d’accrocher des visiteurs sur des points très précis qui commencent à s’éloigner de notre requête principale mais qui restent dans la thématique tout de même. C’est ce qu’on appelle la longue traîne. On parle ici de mots clés très précis qui auront que peu de recherches mensuelles mais qui cumulés ont un potentiel très intéressant pour un site internet. Et dû au fait de la faible concurrence sur ceux-ci, c’est très souvent un des axes privilégiés pour acquérir du trafic sur son site web.

Amélioration continue

Une fois votre article en ligne, après quelques semaines, avec des outils comme la Google Search Console qui permet de surveiller le positionnement de vos pages sur le moteur de recherche. Vous devrez contrôler régulièrement le positionnement de votre page afin de faire des modifications si nécessaire. Si vous constatez que votre page ne remonte pas sur les requêtes que vous souhaitez, cela peut parfois prendre quelques minutes comme plusieurs semaines suivant la concurrence, peut-être est-il judicieux de définir un nouveau mot clé moins concurrentielle, qu’il est nécessaire d’ajouter du contenu sur votre page ou alors que l’architecture de votre article n’est peut-être pas la mieux adaptée. Un site internet est vivant et il est en de même pour votre contenu. Le SEO n’est pas une science exacte plus de 200 paramètres sont pris en compte par Google pour faire un choix dans ses résultats de recherche avec des mises à jours régulière dont Google ne donne que très peu de détails. Il vous faudra donc faire vos tests et les adapter si les résultats de conviennent pas à vos attentes.

Dans un prochain article, nous verrons les bonnes pratiques à mettre en place lors de la rédaction de votre article afin de faire en sorte d’optimiser la mise en avant de vos mots-clés principaux avec une bonne architecture d’article. Merci de m’avoir lu en espérant que cet article pourra servir à certains/nes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages